Nadia Chaabane

Image

Avant le 14 janvier, c’était une date à laquelle je faisais à peine attention, seul mon frère me le rappelait chaque année en me faisant un cadeau. Aujourd’hui, cette date est d’une symbolique extrêmement forte car elle constitue la ligne de démarcation entre deux visions et deux projets de société diamétralement opposés. Une vision qui colle parfaitement au calendrier universel, qui accompagne le monde dans son évolution en toute quiétude, celle que nous portons,  et une vision sclérosée, malade et incapable de se remettre en cause et de secouer les couches de préjugés sous laquelle elle est ensevelie, que certains veulent nous imposer.

Deux visions qui s’affrontent, deux modèles aux antipodes. D’un côté une population assoiffée de vie et ouverte sur le monde, sûre d’elle, de son histoire et de ses capacités mais hélas encore divisée et de l’autre un bloc uni mais mortifère, cultivant le culte du morbide, figé…

View original post 275 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s