Gaz de schiste : qui veut et qui veut pas ?


reconnexions

A l’automne prochain, un grand débat sur la transition énergétique devrait être lancé en France. Une occasion de faire tomber les masques des pro et des anti gaz de schiste. Car pour le moment, nombreux sont les responsables politiques attentistes sur la question. En tête desquels Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, qui a refusé de prendre position sur l’exploration des gaz de schiste lors d’une réunion avec les ONG environnementales le 24 juillet.

  • Les « POUR »

En juillet 2011, l’AEGE, réseau d’experts en intelligence économique, publie un rapport d’étudiants mandaté par Total, intitulé « L’intérêt du gaz de schiste pour la France (consultable ci-dessous). Un document qui (malgré quelques fautes d’orthographe) se veut « une campagne de contreinformation à mener contre les détracteurs de cette activité enFrance. »

Parmi leurs contre-arguments:

– Indépendance énergétique et diversification des ressources, le « rééquilibrage des puissances ». Pour la France, « l’enjeu est de se positionner entre les géants russes du…

View original post 508 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s