Les jours d’après


No more loseuse

Douleur qui brûle la peau, incendie dans le cœur.
Hurler, se révolter. Crise d’hystérie, crise de larmes. Traces de mascara qui maculent la chemise de Chéri.
Bras de Chéri qui me serrent, larmes de Chéri dans mon cou.

Rdv en urgence avec Didier, bouleversé. Le père essaie de se cacher derrière sa blouse d’obstétricien.
« Mauvaise nouvelle »… « On ne s’y attendait pas »… « Premier cas que je rencontre »… « On ne sait pas faire »…
Prise en charge psy immédiate.
Nouveau rdv en urgence avec Didier, lundi soir.
« Rdv Necker demain »…. « Grand professeur grossesse gémellaire »…

Acheter des billets aller simple hors de prix, faire une valise, partir en quelques heures.
Prévenir la famille, organiser départ. Ne pas savoir quand on revient.
Et pleurer, pleurer, pleurer. S’endormir d’épuisement.

Hôpital Necker, mardi 7 août. Grand professeur au look excentrique.
Expertise évidente, empathie négative. Pas son boulot. Gentilles sages-femmes.
Lunettes de soleil vissées sur nez, visage déformé…

View original post 236 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s