Canicule … comment gérer le 37,2 ° ?


Pensées, Pansements, Pense-bêtes

Alors comme ça, c’est la canicule annoncée … Et on sait tous ce que ça veut dire, il faut vivre à poil.

Exister nus comme des vers, dénudés comme des fils, épluchés comme des bananes, effeuillés comme un chêne d’hiver, pelés comme des tomates. Et non comme des concombres : ne donnons pas d’emblée à ces mots un caractère érotique non recherché dont un lecteur vicieux pourrait aimer à les couvrir. L’heure est à la découverture. Ca pourrait nous faire rougir mais à la canicule comme à la canicule, on se promène le corps à l’air et on attend que ça passe.

Utilement. Efficacement. Mettez le paquet.

Mâtez un film, touchez l’eau du doigt, dégrafez ce qui soutient le chaud, mouillez toute capillarité, ne califourchonnez pas de cuir, prenez de fraîches tangentes, contactez l’acier, sucez cônes et magnums, avalez de la neige, caressez l’husky et glissez sur un traîneau, dosez…

View original post 55 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s