«Micro» virée canadienne: Ottawa et Toronto


Curieuse d'idées

 C’est l’été des escapades surprises. Un ami me propose de l’accompagner visiter deux grandes expositions: Picasso à l’AGO à Toronto et Van Gogh au MBAC à Ottawa. Ce n’est pas tant l’appel de ces grands peintres qui m’incite à accepter l’invitation que l’idée d’avoir – enfin – l’occasion de visiter Toronto. Eh non, jamais de ma vie je n’ai foulé le sol de la «Ville Reine». Vieux motard que jamais, comme dit le dicton. C’est en train que se feront les déplacements, profitant de ce temps d’évasion pour travailler paisiblement à l’ordinateur. Oui, oui. J’ai fait cela pendant trois ans, quand je transitais, chaque deux weekends, entre Ottawa et Québec. La relation de l’époque n’a pas survécu, mais mon amour du train, si.

Dimanche matin, foule à la gare de Montréal, pour le départ. Est-ce les forfaits estivaux ou un cafouillage dans les voitures qui expliquent les longues files…

View original post 5 449 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s